Mon ancêtre maître tapissier à Aubusson...

 home home Retour à ma généalogie




La tapisserie d'Aubusson est mondialement connue.

Elle compte six siècles d'histoire. Malgré les périodes de crise traversées, il s'agit du seul centre de production de tapisserie resté en activité depuis si longtemps.

Les plus anciennes mentions de tapissiers remontent au XVème siècle. Aux verdures tant représentées aux XVème et XVIème siècles, succèdent progressivement les tapisseries à personnages qui relatent des épisodes empruntés à l'histoire, la mythologie, la religion ou la littérature.

En 1665, Colbert octroie des lettres patentes aux ateliers d'Aubusson et ceux-ci portent désormais le titre prestigieux de "Manufacture royale".

Six années plus tard, en 1671, naissait à Aubusson un certain Gabriel Lemasson (n° soza 720). Il fonda bien plus tard une très grande famille puisque je descends de son 7ème enfant (qu’il eut avec son épouse, Jeanne Champeau).

Gabriel Lemasson exerça pendant de très longues années le noble métier de maître tapissier à Aubusson. Il connut, comme chacun, des hauts et des bas. Mais son métier fut toujours d’un grand secours, pour lui comme pour ses enfants.

Ainsi, son fils ainé, Jean Lemasson, lui aussi "maîstre tapissier", eut à rembourser une dette de 60 livres contractée à un marchand, Sébastien Corneille, membre de l'une des plus célèbre famille de maître tapissier d'Aubusson. La solution ? Le paiement en nature avec la production d'une tapisserie d'Aubusson, qui permit ainsi à Jean Leamsson de s’acquitter de sa dette. Original ! Mais quand on connaît le prix, aussi bien à l’époque qu’aujourd’hui d’une tapisserie d’Aubusson, le créancier n’a pas forcément fait une si mauvaise affaire !

Quant à Gabriel Lemasson, il décéda plus tard en 1766 à Aubusson… à près de 95 ans! Un véritable exploit pour l’époque quand on connaît les conditions de vie sanitaire, la dureté de la vie creusoise et l’espérance de vie moyenne de l’époque qui devait se situer à environ 40 ans. Peut-être la fabrication des tapisseries conservent elles ?

Enfin ses descandants allaient se perdre à Auxerre, dans l'Yonne, mais ceci est une autre histoire...

à voir (source des photos) : le site de la ville d'Aubusson et le musée départemental de la tapisserie
 
  Conception et réalisation du site : Claude Molly-Mitton© 2003.
La reproduction des textes et documents figurant sur ce site est strictement interdite, sauf accord par écrit de l’auteur