Un exemple d'acte notarié :
un contrat de mariage typique du XVIIème siècle
extrait des archives de l'Yonne

 home home(suite) home
home

Acte notarié, Archives de l'Yonne - 3E52/329, concerne mes ancêtres n° Soza 1794 et 1795
TRANSCRIPTION LITTERALE (plus quelques ponctuations pour la compréhension)
(en itallique ou avec un "?" figurent les queqlues doutes qu'il me reste sur la transcription)

"L'an mille six cent quatre vingt cinq, le quatrième jour de
février, après-midi, à Fleury, furent présents en
personnes, Monsieur Léger Chevallard praticien demeurant à Fleury
fils de feu Monsieur Edme Chevallard vivant Lieutenant au baillage
dudit Fleury, et de déffunte honnête femme Edmée Burat
ses pères et mères, jouissant de ses droits paternels
et maternels, assisté de Monsieur Jean Chevallier procureur fiscal
audit Fleury, Estienne Bardot et Edme Martin fils
de Jacques, ses beaux-frères, à cause de leurs femmes
Monsieur Brice Chevallard Lieutenant dudit Fleury, son oncle,
Monsieur Edme Burat l'aisné Lieutenant de Branches, et Monsieur Georges Burat
Procureur fiscal de Pruniers, ses oncles maternels, Monsieur Edme Burat le jeune
Lieutenant audit Pruniers Monsieur Jean Coudron procureur fiscal de Branches, Monsieur Hubert Calmus
Monsieur Edme Chevallard ses cousins germains
Pour luy d'une part. Et honnête femme Jeanne
Platard, veufve de feu Monsieur George Regrand vivant
procureur fiscal audit Fleury, y demeurant, icelle assistée
et auttorizée, de Monsieur Jacques Platard son père et
honnête femme Marye Debriats sa mère, vivants, et de honnête
personne Monsieur Jean Petit prestre curé de ce lieu, Monsieur Alexis Grolleau
prestre vicaire de ce lieu ses amys, Monsieur Jean Regnard son beau
frère, Edme Joubert son cousin germain, Messieurs Laurent et Claude
Regnard ses cousins,
pour elle d'autre part. Lesquelles parties, vollontairement
(*de l'advis et consentement de leurs parents et amys nommés)
ont reconnu et confessé avoir promis par ces présentes
promettant de prendre et avoir l'un l'autre, par foy
nom et loyauté de mariage. Si Dieu et notre mère Sainte
Eglize, à ce consentement et accordent, et ledit mariage
fait et céllébré en face d'Icelle Sainte églize, et consommé
entre les parties Icelles seront et demeureront

home (suite)

 
  Conception et réalisation du site : Claude Molly-Mitton© 2003.
La reproduction des textes et documents figurant sur ce site est strictement interdite, sauf accord par écrit de l’auteur